Notre site utilise des cookies pour vous offrir une navigation optimale et des contenus personnalisés. En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez leur usage.

Auteur

La législation sur l'entretien des tombes

Publié par Geoffray Sulkowski le October 27, 2017 07:34 dans la catégorie Actualités.

Une tombe ou une sépulture est une propriété privée, et le concessionnaire a des droits d’usages et des obligations. Le non-respect de ces dernières peut entraîner des sanctions pénales.

La Législation sur l’entretien des tombes

Une tombe ou une sépulture est une propriété privée, et le concessionnaire a des droits d’usages et des obligations. Le non-respect de ces dernières peut entraîner des sanctions pénales. Les héritiers d’une tombe héritent des droits d’usages et des obligations. Le concessionnaire et les ayants droit doivent donc assurer l’entretien régulier d’une tombe.

 

L’importance de l’entretien d’une sépulture

Il faut savoir que l’entretien d’une sépulture est obligatoire, c’est vrai qu’il n’y a pas de loi qui oblige à entretenir un monument funéraire ou une tombe. En revanche, un manque d’entretien prolongé peut entraîner une procédure de reprise par la commune. À part le respect apporté au défunt concerné, cette démarche ne doit pas porter atteinte à la décence du cimetière et à sa sécurité. Une sépulture en bon état évite que la tombe se dégrade et devienne par la suite dangereuse pour les personnes et les tombes aux alentours. La durée de vie d’une sépulture dépend de son entretien, et il faut faire régulièrement un nettoyage pour éviter la pousse de mousses ou de champignons ainsi que pour empêcher les tâches et les traces de s’installer en profondeur dans la pierre.

 

L’entretien proprement dit d’une sépulture

L’entretien d’une tombe englobe plusieurs choses : garantir l’étanchéité du caveau, nettoyer la pierre tombale, désherber les alentours de la tombe, prendre soin des plantes, rénover la sculpture… Dans la plupart des cas, c’est réalisé par les proches du défunt à chaque visite. C’est l’occasion de l’embellir et de la nettoyer ou de changer les fleurs. Pour différentes raisons comme les circonstances de la vie, l’éloignement géographique ou l’état physique qui ne permet pas d’assurer soi-même le nettoyage, beaucoup de sépultures sont laissées à l’abandon. Toutefois, il est possible d’éviter les sanctions en confiant l’entretien de la tombe à un professionnel.

Pourquoi la Toussaint ?

Publié par Geoffray Sulkowski le October 27, 2017 07:32 dans la catégorie Actualités.

La Toussaint est une fête joyeuse à l’honneur des saints, tous les saints morts ou vivants qui sont déjà réunis par la foi en Dieu. Elle est célébrée tous les ans le 1er novembre. C’est une occasion de rappeler que tous les hommes sont appelés à la sainteté par des chemins parfois différents, inattendus et étonnants, mais qui sont tous accessibles.

La Toussaint est une fête joyeuse à l’honneur des saints, tous les saints morts ou vivants qui sont déjà réunis par la foi en Dieu. Elle est célébrée tous les ans le 1er novembre. C’est une occasion de rappeler que tous les hommes sont appelés à la sainteté par des chemins parfois différents, inattendus et étonnants, mais qui sont tous accessibles.

L’origine de la Toussaint

Littéralement parlant, pour tous les chrétiens, la Toussaint est la fête de tous les saints, connus ou inconnus, ainsi que des martyrs. Mais même si la Toussaint n’a été fêtée que depuis le Vème siècle, sa date de célébration a changé à plusieurs reprises. La Toussaint n’est pas présente dans les textes bibliques comme la majorité des célébrations liturgiques : Pâques, Noël et Pentecôte, c’est l’Église qui l’a instauré d’abord pour célébrer les martyrs, et ensuite, pour célébrer les saints. Elle a été créée par le Pape Boniface IV en 610 de notre ère, et elle était fêtée le premier dimanche après Pentecôte dans l’Église orthodoxe. Mais après la transformation du Panthéon de Rome en sanctuaire, le Pape Boniface IV décida de fêter la Toussaint le 13 mai. C’est au VIIIème siècle que la date du 1er novembre a été retenue quand le Pape Grégoire III a dédicacé la chapelle de la Basilique Saint-Pierre de Rome en l’honneur de tous les saints.

Une grande confusion entre la Toussaint et le jour des Morts

La Toussaint fêtée le 1er novembre qui est le jour des saints est souvent confondue avec le jour des Morts qui est célébré le 2 novembre dans la religion chrétienne où on fleurit les tombes. Par conséquent, c’est souvent à la date de la Toussaint que la plupart des personnes célèbrent la commémoration des morts. Donc, c’est pendant le jour de la célébration des saints que beaucoup de gens se rendent dans les cimetières sur les tombes de leurs proches décédés pour déposer des chrysanthèmes. Mais cela n’empêche que la vraie fête des Morts est célébrée par les chrétiens le 2 novembre, c’est le jour où on se rappelle des morts : famille, amis et tous ceux qui nous sont proches, on se souvient de tous ceux qui sont partis et de tous ceux qu’on a aimés. Il est à rappeler que les saints qu’on célèbre pendant le jour de la Toussaint sont des personnes remarquables reconnues pour leurs actions, et pour devenir un saint, il faut réaliser des actes ou des miracles vertueux aux yeux de l’Église.

Catégories

Mots-clés